CE SERVICE PEUT CONTENIR DES TRADUCTIONS GÉNÉRÉES PAR GOOGLE. GOOGLE DÉCLINE TOUTE GARANTIE, EXPLICITE OU IMPLICITE, Y COMPRIS LES GARANTIES D'EXACTITUDE, DE FIABILITÉ, AINSI QUE TOUTE GARANTIE IMPLICITE DE COMMERCIALISATION ET D'ADAPTATION À DES FINS PARTICULIÈRES ET À L'ABSENCE DE CONTREFAÇONS.

Le site internet de Kaspersky Lab a été traduit pour votre commodité en utilisant un logiciel de traduction générée par Google. Des efforts raisonnables ont été faits pour fournir une traduction exacte. Cependant, aucune traduction automatique n'est parfaite et l'objectif n'est pas de remplacer le travail des traducteurs. Le site internet de Kaspersky Lab fournit ces traductions comme un service pour ses utilisateurs, et elles ont été publiées "telles quelles". Aucune garantie, explicite ou implicite, n'est faite au sujet de l'exactitude, de fiabilité ou de conformité de ces traductions faites de l'anglais vers une autre langue. Certains contenus (images, vidéos, Flash, etc.) peuvent ne pas être traduits correctement à cause des limites du logiciel de traduction.

Virus.Multi.JumpBoot

Classe Virus
Plateforme Multi
Description

Détails techniques

C'est un virus multipartite résidant en mémoire très dangereux. Lors de l'exécution d'un fichier infecté, le virus infecte le MBR du disque dur et renvoie le contrôle à DOS. Pendant le chargement à partir du disque infecté, le virus se copie dans le tableau Interrupt Vectors, accroche INT 13h et reste résident en mémoire. Le virus est furtif lors de l'accès au MBR infecté.

Lors de l'écriture de secteurs sur les disquettes, le virus vérifie le premier octet du secteur. Si cet octet est une commande JMP (E9h ou EBh), le virus écrase ce secteur avec son code. Par conséquent, les fichiers COM qui commencent par l'instruction JMP sont remplacés par une copie de virus lorsque ces fichiers sont copiés sur la disquette. Lors de l'écrasement d'un secteur, le virus ne vérifie pas le début du fichier. Ainsi, le virus peut écrire sa copie dans le fichier central. Après avoir infecté un fichier, le virus désactive sa routine d'infection et n'infecte pas les fichiers jusqu'au prochain redémarrage.


Lien vers l'original