CE SERVICE PEUT CONTENIR DES TRADUCTIONS GÉNÉRÉES PAR GOOGLE. GOOGLE DÉCLINE TOUTE GARANTIE, EXPLICITE OU IMPLICITE, Y COMPRIS LES GARANTIES D'EXACTITUDE, DE FIABILITÉ, AINSI QUE TOUTE GARANTIE IMPLICITE DE COMMERCIALISATION ET D'ADAPTATION À DES FINS PARTICULIÈRES ET À L'ABSENCE DE CONTREFAÇONS.

Le site internet de Kaspersky Lab a été traduit pour votre commodité en utilisant un logiciel de traduction générée par Google. Des efforts raisonnables ont été faits pour fournir une traduction exacte. Cependant, aucune traduction automatique n'est parfaite et l'objectif n'est pas de remplacer le travail des traducteurs. Le site internet de Kaspersky Lab fournit ces traductions comme un service pour ses utilisateurs, et elles ont été publiées "telles quelles". Aucune garantie, explicite ou implicite, n'est faite au sujet de l'exactitude, de fiabilité ou de conformité de ces traductions faites de l'anglais vers une autre langue. Certains contenus (images, vidéos, Flash, etc.) peuvent ne pas être traduits correctement à cause des limites du logiciel de traduction.

Trojan.BAT.Miner

Date de la détection 09/05/2018
Classe Trojan
Plateforme BAT
Description

Malware of this family consists of BAT files that secretly install cryptocurrency mining applications on victims’ computers. For the cryptocurrency mining applications, these installers use names that are similar or identical to the names of standard executable files in Windows. The malware family also includes scripts that create schedules for running the mining applications.

Geographical distribution of attacks by Trojan.BAT.Miner family


Geographical distribution of attacks during the period from 1 January 2019 to 26 March 2019

Top 10 countries with most attacked users (% of total attacks)

  Country % of users attacked*
1 Russian Federation 42.57
2 Brazil 5.89
3 Ukraine 3.02
4 Germany 2.69
5 Algeria 2.42
6 United States 2.29
7 Vietnam 2.10
8 Kazakhstan 2.03
9 India 1.98
10 Spain 1.80

* Percentage of all unique Kaspersky users worldwide who have been attacked by this malware


Lien vers l'original